Texte lu pour Edouard

Publié le par Frank Zarifian

Voici le texte de Victor Hugo qui avait été lu pour Edouard... il y a un an.

"Ce n'est pas pour dormir qu'on meurt, c'est pour faire
De plus haut ce que fait en bas notre humble sphère ;
C'est pour le faire mieux, c'est pour le faire bien.
Nous n'avons que le but, le ciel a le moyen.
La mort est un passage où pour grandir tout change ;
Qui fut sur terre un Frère est dans l'abîme archange ;
Sur Terre on est borné, sur Terre on est petit;
Mais là-haut nous croissons sans gêner l'infini ;
L'âme y peut déployer sa subite envergure ;
C'est en perdant son corps qu'on reprend sa figure.
Va donc, mon Frère, va donc, esprit, deviens flambeau!
Rayonne, entre en planant dans l'immense tombeau !
Pardonne à cette vie, Dieu y met un mystère,
Et tu sais maintenant ce qu'ignore la Terre,
Car la Vérité brille où l'Eternité luit,
Car tu vois la Lumière et nous voyons la nuit."

Publié dans HOMMAGE

Commenter cet article