Poèmes

Publié le par Frank Zarifian

Il y a cinq ans Edouard nous quittait et il nous manque douloureusement.

 

A sa mémoire nous publierons au long de l'année quelques poèmes qu'il affectionnait particulièrement. Nous entendons encore les passages qu'il aimait citer.
  

  - Il Pleure dans mon Coeur (P. Verlaine)

 

  - El Desdichado (G. De Nerval)   Publié le 22 Juin 2012 

Commenter cet article

Eliane JACQUOT 20/02/2012 09:50

La poésie ne fait pas de bruit, elle transmet les émotions
et les affects, expression plus appropriée, à mon sens.
De là vient qu'elle est toujours bienvenue pour ceux qui l'aiment...
Edouard Zarifian était un très grand humaniste.
Continuez à le faire vivre..pour notre grand plaisir